» A2R en action » La Commission circulations douces de Châlons
 
La Commission circulations douces de Châlons
 
 

Qu’est-ce que la commission circulation douces ?

C’est la réunion d’acteurs autour des circulations douces (bus, train, vélo...) qui se réunit tous les deux mois environ pour faire bouger les choses autour de ce thème.

C’est la communauté d’agglomération qui organise ces réunions qui se tiennent dans ses locaux. Cette commission est composée de Mme Ragetly, notre Mme Vélo ; de Marc Garnier qui organise les réunions, gère tout l’administratif et se trouve souvent sur le terrain ; d’A2R qui y est systématiquement invitée et peut y faire entendre sa voix ; de la Prévention Routière ; de représentants des services techniques de la ville et de la CAC et selon les besoins de la Sécurité Routière, de représentants du Sitac......

C’est par le biais de cette commssion que nous faisons remonter les remarques qui nous sont faites lors des rencontres avec les adhérents. C’est pourquoi désormais, nous publierons un compte rendu des ces réunions.

 
 

Compte-rendu de la commission circualtions actives du 25 octobre 2020

 

Présent(e)s
• Mme Martine RAGETLY, Conseillère communautaire de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne
• Mme Véronique PORCEL, Présidente Avenir 2 roues
• M. Bernard BUTET, Avenir 2 roues
• M. André OUZET
• M. Denis FENAT, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération de Châlons-enChampagne
• Mme Emilie MOTHE, Adjointe au Maire de Châlons-en-Champagne
• Mme Carole BABEL, Directrice Keolis Châlons-en-Champagne
• Mme REICHART, Directrice Association Prévention Routière
• Mme Isabelle GREAUD, service communication
• Mme Roxane BLONDY, Directrice pôle mobilité et infrastructures
• M. Benoit PERRIN, direction mobilité et infrastructures
• M. Didier GILLET, direction mobilité et infrastructures
• M. Alexandre MARTIN, direction mobilité et infrastructures
• M. Loïc OKBA, direction mobilité et infrastructures
• Mme Véronique LEMOINE, service cadre de vie
• M. Cyril BEUCHER, service environnement

Ordre du jour : 
• Point sur le projet gare,
• Présentation de la délibération sur l’aide à l’achat d’un vélo,
• Présentation du guide vélo,
• Présentation des outils cartographiques liés au vélo,
• Echange sur les points du schéma cyclable

1) Point sur le projet gare : présentation du projet par M. Loïc Okba

(Voir plan 1 fait maison par A2R et non contractuel !)
Présentation d’un « plan-masse » qui détermine les différents niveaux de circulation (bus, véhicules légers, vélos, piétons…).

L’emprise des travaux est de 18 500 m2 environ.

L’Agence Régionale de Santé installera son siège social en face de la gare dans un nouveau bâtiment qui sera en construction ultérieurement sous maitrise d’ouvrage SEMCHA.

La refonte du périmètre de la gare est totale. Le parvis sera paysagé : arbres hauts dans espaces demandant une grande visibilité, buissons bas dans les noues (dépressions pour gérer l’eau de pluie) et les voyageurs trouveront désormais les transports en commun directement en sortant. Le projet prévoit la création d’un réel pôle d’échanges multimodal, de part la création de 16 quai BUS et CAR, la création de pistes cyclables reliant les bandes existantes rue R. Galley, le repositionnement des emplacements dédiés au taxis, des arrêts de dépose minute en plus des arrêts spécifiques « covoiturage et recharge électriques déjà présent sur le parking de la gare de 412 places.
La voie sera en zone 30 à l’exception de la partie devant la gare qui sera en zone de rencontre.

Le marché sera lancé fin d’année pour un début des travaux prévu pour le premier trimestre 2021. Les premières barrières de signalisation des travaux devraient être installées avant la fin de l’année 2020. 

—>Avenir 2 Roues demande qu’une attention particulière soit portée aux traversées.

—>L’association souhaite qu’il y ait aussi une réflexion (hors projet gare) quant aux bacs végétalisés situés au raccordement avec la piste cyclable Jean-Jaurès venant du centreville (signalés par une croix en bas à droite du plan), car vue l’étroitesse du lieu, il est impossible d’y faire cohabiter une piste bidirectionnelle pour les cyclistes et un passage pour les piétons.
 La suppression de ces bacs est approuvée sur le principe par Mme Lemoine.

—>SITAC demande le déplacement du passage protégé situé sur Jean-Jaurès avant le rondpoint Mitterrand (en venant du centre-ville).
 Après discussion aucune solution n’étant trouvée, le passage protégé restera à l’identique.

2) Présentation de la délibération sur l’aide à l’achat d’un vélo

Dans le cadre de sa stratégie de Territoire, la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne a défini comme prioritaire la réorientation des modes de déplacement principalement basés sur l’usage du véhicule individuel, vers une écomobilité (mobilités actives comme les cycles et piétons, covoiturage, transports collectifs…). L’élaboration et la mise en œuvre depuis 2019 d’un schéma directeur cyclable traduit cette ambition politique.

La Communauté d’Agglomération réalise également des investissements, qui peuvent être des projets importants et conséquents, en vue d’aménager et développer un réseau cyclable devant à terme constituer un maillage cohérent, sur la base dudit schéma directeur. Ce réseau doit à terme faciliter les déplacements cyclables, en optimisant notamment leur confort et leur sécurité. Ainsi, les dernières réalisations comme les pistes cyclables Jaurès et de Gaulle, ou la voie partagée de la route d’Epernay, ou encore très prochainement la continuité de la véloroute 52 entre Recy et Condé-sur-Marne, sont révélatrices.

Depuis plus de 6 ans, une flotte de 125 vélos a été constituée. Ces vélos, classiques, pliants ou à assistance électrique, sont mis en location par le réseau SITAC.

Afin de poursuivre, et même de renforcer, cette politique en faveur des déplacements cyclables, particulièrement dans cette période de crise sanitaire, d’accompagner en conséquence les usagers dans l’acquisition et l’utilisation d’un mode de transport adapté à la « distanciation physique », mais aussi de participer au plan de relance de la Communauté d’Agglomération en direction des entreprises locales, il est proposé à l’Assemblée de mettre en place une aide financière à l’achat de vélos neufs.

Cette aide, réservée aux personnes physiques de plus de 18 ans au moment du dépôt de la demande, domiciliées dans le périmètre de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne, est fixée comme suit :
1. Acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf chez un commerçant de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne 

  •  L’aide pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf est égale à 20 % de son prix d’achat toutes taxes comprises, lorsque ce prix est inférieur ou égal à 500 € TTC. 
  • L’aide forfaitaire est de 150 € pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf dont le prix est supérieur à 500 € TTC et inférieur ou égal à 1 000 € TTC. 
  • L’aide forfaitaire est de 200 € pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf dont le prix est supérieur à 1 000 € TTC.

2. Acquisition d’un vélo sans assistance électrique neuf chez un commerçant de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne
Cette aide ne concerne que l’acquisition d’un vélo urbain, à l’exclusion notamment des vélos de course, des VTT de sport et des vélos pour enfant. 

  • L’aide pour l’acquisition d’un vélo urbain neuf sans assistance électrique est égale à 20 % de son prix d’achat toutes taxes comprises, lorsque ce prix est inférieur ou égal à 400 € TTC. 
  • L’aide forfaitaire est de 100 € pour l’acquisition d’un vélo urbain neuf sans assistance électrique dont le prix est supérieur à 400 € TTC.

Ces aides accordées par la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne ne sont pas limitées à une acquisition par famille. Ainsi, par exemple, un couple peut acquérir deux vélos. La personne procédant à l’acquisition du vélo doit être impérativement majeure au moment du dépôt de la demande, et domiciliée dans une commune de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne.

Dans un premier temps, ce dispositif est mis en place jusqu’au 31 décembre 2020 et pourra être reconduit ou non à l’issue de cette période.  

3) Présentation du guide vélo : présentation par M. Alexandre MARTIN
Présentation d’une maquette finie du guide vélo pour une dernière relecture. Il s’agit d’un projet porté par les directions de la Mobilité et de la Communication. Le parti pris est de proposer une sorte de « foire aux questions » s’adressant à ceux qui voudraient se mettre au vélo comme moyen de déplacement mais hésiteraient encore. Le document sera édité sur papier mais aussi en version numérique sur les sites de Châlons agglo et de la ville. Des extraits de ce document seront publiés sur les réseaux sociaux.
Mme Isabelle GREAUD signale par ailleurs que ce guide sera complété par des « petits messages sympathiques » sur les réseaux sociaux, rappelant les freins qui empêchent souvent les usagers de la route de se mettre au vélo, et montrant qu’ils ne sont pas irrémédiables voire qu’ils n’en sont pas forcément..

 4)  Présentation des outils cartographiques liés au vélo
M. Alexandre MARTIN présente les outils cartographiques qu’il a développé sous Umap, et qui permettront au public de connaitre les voies cyclables existantes, les rues sans aménagements cyclables mais préconisées (équivalents à des « itinéraires malins »), ainsi que l’emplacement des arceaux pour y attacher un vélo. Par ailleurs, il présente un outil d’aide à la décision, utilisable par les services et les élus, permettant de voir le réseau cyclable existant, celui projeté dans le cadre du Schéma Directeur Cyclable, les pôles générateurs de déplacement, etc. Ces deux cartes sont hébergées en ligne.

 5)  Echanges sur les points du schéma cyclable
Il s’agit de travailler à une vision globale du cyclable pour cette prochaine mandature. 
Avenir 2 Roues propose :

  • systématiser les sas vélos aux feux avec abandon des feux de rappel, systématiser les « cédez-le-passage, cycliste »,
  • finaliser le passage le long du canal pour accès pont de l’écluse, chevrons entre rue des Postes et piste Zola ; et voie de gauche Sarrail vers centre ville
  • mise en place du point 3 du savoir-rouler à l’école,
  • embauche ou subvention aux Emmaüs pour mécanicien vélo à temps plein ou mi-temps sur atelier solidaire.

 demande des aménagements :

  • axe Sarrail/porte ste Croix,
  • avenue Paul Doumer et de Metz
  • allées Leclerc Châlons,
  • avenue Patton.

demande des doubles sens cyclables :

  • Rue du Général Abbé,
  •  rue de Jéricho,
  • petit bout de bd Anatole France entre monuments aux martyrs de la Résistance et école Jules Ferry,
  • petit morceau derrière monument au Martyrs de la Résistance.

Pour synthétiser toutes ces demandes, les priorités seraient :

  • une continuité cyclable avenue du 8 mai 1945 (St Martin) à la Porte Ste Croix 
  • une solution cyclable pour allées Paul-Doumer et avenue de Metz (par mise en DSC du bd Hyppolite-Faure ?)
  • un aménagement pour éviter le by pass après le giratoire Patton-Blum (chemin le long du canal)
  • un aménagement de la rue Patton
  • tendre vers une ville 30 km/h. (Proposition qui fait le lien entre quasiment toutes les actions vélo déjà engagées et celles à venir pour continuer à moindre coût à rassurer les cyclistes potentiels aujourd’hui apeurés. Objectif qui doit profiter à TOUS les usagers de l’espace public : prise en compte des usagers les plus fragiles (piétons, cyclistes, enfants, personnes âgées, personnes à mobilité réduite (PMR), ...), meilleure sécurité pour tous, meilleure attractivité... En se limitant pour l’instant au centre-ville, nous pourrions facilement imaginer 5 à 6 quartiers 30 (voir plan ci-joint). Cela n’empêche pas de conserver certains tronçons en zone 30 sur des axes à 50 km/h comme c’est déjà le cas, au niveau de Pompidou ou autre.

Prochaine commission : le 25 novembre 2020, 10h00

 
plan 1:projet gare
plan 1:projet gare
plan 2 : projet Châlons zone 30
plan 2 : projet Châlons zone 30
 
 
Publié le mardi 3 novembre 2020

 

Compte-rendu de la Commision circulations actives du 30 septembre 2020

 

Etaient présents :
• Mme Martine RAGETLY, Conseillère communautaire de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne
• Mme Véronique PORCEL, Présidente Avenir 2 roues
• M. Bernard BUTET, Avenir 2 roues
• M. André OUZET
• M. Denis FENAT, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération de Châlons-enChampagne
• Mme Emilie MOTHE, Adjointe au Maire de Châlons-en-Champagne
• Mme Carole BABEL, Directrice Keolis Châlons-en-Champagne
• Mme REICHART, Directrice Association Prévention Routière
• Mme Isabelle GREAUD, service communication
• Mme Roxane BLONDY, Directrice pôle mobilité et infrastructures
• M. Benoit PERRIN, direction mobilité et infrastructures
• M. Didier GILLET, direction mobilité et infrastructures
• M. Alexandre MARTIN, direction mobilité et infrastructures
• M. Loïc OKBA, direction mobilité et infrastructures
• Mme Véronique LEMOINE, service cadre de vie
• M. Cyril BEUCHER, service environnement

Ordre du jour : 
• Point sur le projet gare,
• Présentation de la délibération sur l’aide à l’achat d’un vélo,
• Présentation du guide vélo,
• Présentation des outils cartographiques liés au vélo,
• Echange sur les points du schéma cyclable

1) Point sur le projet gare : présentation du projet par M. Loïc Okba (photo 1)
Présentation d’un « plan-masse » qui détermine les différents niveaux de circulation (bus, véhicules légers, vélos, piétons…).
L’emprise des travaux est de 18 500m2 environ.
L’Agence Régionale de Santé installera son siège social en face de la gare dans un nouveau bâtiment qui sera en construction ultérieurement sous maitrise d’ouvrage SEMCHA. La refonte du périmètre de la gare est totale. Le parvis sera paysagé : arbres hauts dans espaces demandant une grande visibilité, buissons bas dans les noues (dépressions pour gérer l’eau de pluie) et les voyageurs trouveront désormais les transports en commun directement en sortant. Le projet prévoit la création d’un réel pôle d’échanges multimodal, de part la création de 16 quai BUS et CAR, la création de pistes cyclables reliant les bandes existantes rue R. Galley, le repositionnement des emplacements dédiés au taxis, des arrêts de dépose minute en plus des arrêts spécifiques « covoiturage et recharge électriques déjà présent sur le parking de la gare de 412 places.
La voie sera en zone 30 à l’exception de la partie devant la gare qui sera en zone de rencontre.
Le marché sera lancé fin d’année pour un début des travaux prévu pour le premier trimestre 2021. Les premières barrières de signalisation des travaux devraient être installées avant la fin de l’année 2020. 

→Avenir 2 Roues demande qu’une attention particulière soit portée aux traversées.

→L’association souhaite qu’il y ait aussi une réflexion (hors projet gare) quant aux bacs végétalisés situés au raccordement avec la piste cyclable Jean-Jaurès venant du centreville (signalés par une croix en bas à droite du plan), car vue l’étroitesse du lieu, il est impossible d’y faire cohabiter une piste bidirectionnelle pour les cyclistes et un passage pour les piétons.
  La suppression de ces bacs est approuvée sur le principe par Mme Lemoine.

→SITAC demande le déplacement du passage protégé situé sur Jean-Jaurès avant le rondpoint Mitterrand (en venant du centre-ville).
 Après discussion aucune solution n’étant trouvée, le passage protégé restera à l’identique.

2) Présentation de la délibération sur l’aide à l’achat d’un vélo


Dans le cadre de sa stratégie de Territoire, la Communauté d’Agglomération de Châlonsen-Champagne a défini comme prioritaire la réorientation des modes de déplacement principalement basés sur l’usage du véhicule individuel, vers une écomobilité (mobilités actives comme les cycles et piétons, covoiturage, transports collectifs…). L’élaboration et la mise en œuvre depuis 2019 d’un schéma directeur cyclable traduit cette ambition politique.
La Communauté d’Agglomération réalise également des investissements, qui peuvent être des projets importants et conséquents, en vue d’aménager et développer un réseau cyclable devant à terme constituer un maillage cohérent, sur la base dudit schéma directeur. Ce réseau doit à terme faciliter les déplacements cyclables, en optimisant notamment leur confort et leur sécurité. Ainsi, les dernières réalisations comme les pistes cyclables Jaurès et de Gaulle, ou la voie partagée de la route d’Epernay, ou encore très prochainement la continuité de la véloroute 52 entre Recy et Condé-sur-Marne, sont révélatrices.
Depuis plus de 6 ans, une flotte de 125 vélos a été constituée. Ces vélos, classiques, pliants ou à assistance électrique, sont mis en location par le réseau SITAC.

Afin de poursuivre, et même de renforcer, cette politique en faveur des déplacements cyclables, particulièrement dans cette période de crise sanitaire, d’accompagner en conséquence les usagers dans l’acquisition et l’utilisation d’un mode de transport adapté à la « distanciation physique », mais aussi de participer au plan de relance de la Communauté d’Agglomération en direction des entreprises locales, il est proposé à l’Assemblée de mettre en place une aide financière à l’achat de vélos neufs.
Cette aide, réservée aux personnes physiques de plus de 18 ans au moment du dépôt de la demande, domiciliées dans le périmètre de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne, est fixée comme suit :

1. Acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf chez un commerçant de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne 

  • L’aide pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf est égale à 20 % de son prix d’achat toutes taxes comprises, lorsque ce prix est inférieur ou égal à 500 € TTC. 
  • L’aide forfaitaire est de 150 € pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf dont le prix est supérieur à 500 € TTC et inférieur ou égal à 1 000 € TTC. 
  • L’aide forfaitaire est de 200 € pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf dont le prix est supérieur à 1 000 € TTC.

2. Acquisition d’un vélo sans assistance électrique neuf chez un commerçant de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne
Cette aide ne concerne que l’acquisition d’un vélo urbain, à l’exclusion notamment des vélos de course, des VTT de sport et des vélos pour enfant. 

  • L’aide pour l’acquisition d’un vélo urbain neuf sans assistance électrique est égale à 20% de son prix d’achat toutes taxes comprises, lorsque ce prix est inférieur ou égal à 400 € TTC. 
  • L’aide forfaitaire est de 100 € pour l’acquisition d’un vélo urbain neuf sans assistance électrique dont le prix est supérieur à 400 € TTC.

Ces aides accordées par la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne ne sont pas limitées à une acquisition par famille. Ainsi, par exemple, un couple peut acquérir deux vélos. La personne procédant à l’acquisition du vélo doit être impérativement majeure au moment du dépôt de la demande, et domiciliée dans une commune de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne.

Dans un premier temps, ce dispositif est mis en place jusqu’au 31 décembre 2020 et pourra être reconduit ou non à l’issue de cette période. 

3) Présentation du guide vélo : présentation par M. Alexandre MARTIN
Présentation d’une maquette finie du guide vélo pour une dernière relecture. Il s’agit d’un projet porté par les directions de la Mobilité et de la Communication. Le parti pris est de proposer une sorte de « foire aux questions » s’adressant à ceux qui voudraient se mettre au vélo comme moyen de déplacement mais hésiteraient encore. Le document sera édité sur papier mais aussi en version numérique sur les sites de Châlons agglo et de la ville. Des extraits de ce document seront publiés sur les réseaux sociaux.
Mme Isabelle GREAUD signale par ailleurs que ce guide sera complété par des « petits messages sympathiques » sur les réseaux sociaux, rappelant les freins qui empêchent souvent les usagers de la route de se mettre au vélo, et montrant qu’ils ne sont pas irrémédiables voire qu’ils n’en sont pas forcément..

4) Présentation des outils cartographiques liés au vélo
M. Alexandre MARTIN présente les outils cartographiques qu’il a développé sous Umap, et qui permettront au public de connaitre les voies cyclables existantes, les rues sans aménagements cyclables mais préconisées (équivalents à des « itinéraires malins »), ainsi que l’emplacement des arceaux pour y attacher un vélo. Par ailleurs, il présente un outil d’aide à la décision, utilisable par les services et les élus, permettant de voir le réseau cyclable existant, celui projeté dans le cadre du Schéma Directeur Cyclable, les pôles générateurs de déplacement, etc. Ces deux cartes sont hébergées en ligne.

5) Echanges sur les points du schéma cyclable
Il s’agit de travailler à une vision globale du cyclable pour cette prochaine mandature. 
→Avenir 2 Roues propose :

  • systématiser les sas vélos aux feux avec abandon des feux de rappel,
  • systématiser les « cédez-le-passage, cycliste »,
  • finaliser le passage le long du canal pour accès pont de l’écluse,
  • chevrons entre rue des Postes et piste Zola ; et voie de gauche Sarrail vers centreville
  • mise en place du point 3 du savoir-rouler à l’école,
  • embauche ou subvention aux Emmaüs pour mécanicien vélo à temps plein ou mi-temps sur atelier solidaire.
    Aménagements :

    DSC 
  • Rue du Général Abbé, 
  • rue de Jéricho,
  • petit bout de bd Anatole France entre monuments aux martyrs de la Résistance et école Jules Ferry,
  • petit morceau derrière monument au Martyrs de la Résistance.

  • Pour synthétiser toutes ces demandes, les priorités seraient  :
  • une continuité cyclable avenue du 8 mai 1945 (St Martin) à la Porte Ste Croix
  • une solution cyclable pour allées Paul-Doumer et avenue de Metz (par mise en DSC du bd Hyppolite-Faure ?)
  • un aménagement pour éviter le by pass après le giratoire Patton-Blum (chemin le long du canal)
  • un aménagement de la rue Patton
  • tendre vers une ville 30km/h (Proposition qui fait le lien entre quasiment toutes les actions vélo déjà engagées et celles à venir pour continuer à moindre coût à rassurer les cyclistes potentiels aujourd’hui apeurés. Objectif qui doit profiter à TOUS les usagers de l’espace public : prise en compte des usagers les plus fragiles (piétons, cyclistes, enfants, personnes âgées, personnes à mobilité réduite (PMR), ...), meilleure sécurité pour tous, meilleure attractivité... En se limitant pour l’instant au centre-ville, nous pourrions facilement imaginer 5 à 6 quartiers 30 (photo 2). Cela n’empêche pas de conserver certains tronçons en zone 30 sur des axes à 50km/hm comme c’est déjà le cas, au niveau de Pompidou ou autre.


    Prochaine commission : le 25 novembre 2020, 10h00
 
projet gare : plan A2R, non contractuel
projet gare : plan A2R, non contractuel
projet zones 30 : plan A2R, non contractuel
projet zones 30 : plan A2R, non contractuel
 
 
Publié le lundi 19 octobre 2020

 

Compte-rendu de la commission circulations actives du 12 février 2020

 

Le 12 février 2020 avait lieu la première réunion de l’année et la dernière de la mandature de M. Bourg Broc. 

Etaient présents :
Mme Ragetly, vice-présidente de la communauté d’agglo, Mme Vélo
M. Perrin, technicien mobilité et infrastructures
Mme Reichart, Prévention routière
M. El Kafsi, SITAC
M. Cyril Beucher, Châlons agglo
Sylvie Largeteau, cadre de vie
M. Butet, Avenir 2 Roues
Mme Porcel, Avenir 2 Roues

Et étaient excusés :
Mme Blondy, directrice mobilité
Mme Munster

1) Recrutement d’un stagiaire pour la mise à jour et conception d’un Code de la rue : point sur les candidatures
M. Beucher a reçu dix candidatures à ce jour. Elles émanent de jeunes en master 1 ou master 2 d’urbanisme/aménagement du territoire ou de géographie.
Quatre candidats ont été retenus et seront reçus fin février pour un entretien. Sur ces quatre candidats, deux sont de la région, un est cycliste.
Le stage commencerait début avril ou début mai et prendrait fin début septembre.

2) Bilan de l’enquête FUB « Parlons-vélo »
Rappel : 320 personnes ont répondu sur Châlons, ce qui représente presque trois fois plus que le nombre de réponses de 2017
La note globale de Châlons passe de 3,15/6 en 2017 à 3,22/6 en 2019. Ce qui permet de nous classer dans les villes en légère amélioration sans nous permettre de changer de catégorie puisque nous restons dans le milieu de tableau. Châlons est la ville la mieux notée des villes classées de Champagne-Ardenne et la seule, avec Chaumont (3,17) à avoir une note supérieure à la moyenne.


Pour mémoire, l’enquête est partagée en 5 thèmes : ressenti général, sécurité, confort, efforts de la commune, services et stationnement
Le thème qui progresse le plus est "le confort", ceci est probablement dû :

  • à la progression des aménagements cyclables sur Châlons (mise en place des cédez le passage cyclistes, par exemple)
  • à la création des pistes sur trottoirs Jean Jaurès et de Gaulle
  • Le thème qui progresse le moins est "les efforts de la commune" : il est possible que les travaux de voierie menés dans l’hypercentre (vitrine de la ville) où le cyclable a été pris en compte a minima ont joué dans cette évolution.


26 questions ont été posées lors de l’enquête.
Les points forts :

  •  les DSC se généralisent
  • on trouve facilement magasins/ateliers de réparation : certainement un effet de l’ouverture de l’atelier participatif des Emmaüs.

les points faibles :

  • circuler à vélo en sécurité sur les grands axes : c’est, lors de son audit, une des remarques du cabinet TTK qui demande de prioriser de ces axes lors des travaux.
  • aller partout de façon rapide et directe grâce au réseau cyclable : à mettre en parallèle avec le point évoquer juste avant et la sécurité ressentie dans las rues des quartiers résidentiels. Proposé aussi par TTK dans le schéma directeur cyclable avec la création d’un maillage prioritaire (entre quartiers) puis un maillage à l’intérieur des quartiers. Ceci ne concernant que le long terme.

 3) Questions diverses

1. En lien avec l’AG d’Avenir 2 Roues qui s’est tenue le 11 février 2020 et les résultats de l’enquête FUB « Parlons-vélo »

  • demande de DSC rue de l’arsenal et bd Hippolyte Faure pour pouvoir éviter de passer par les allées Paul Doumer, très utilisées par les voitures et camions
  • demande de cédez le passage cycliste à de nombreux endroits de la ville
  • demande de quelques heures de pratique du vélo pour les chauffeurs de bus du SITAC lors de leur formation permanente. M. El Kafsi n’y est pas opposé.

2. Mme Reichart de la Prévention routière explique que la piste mobile ne sera plus utilisée dans les écoles car de moins en moins d’enfants savent faire du vélo.
Dans la mesure où l’Education Nationale prévoit dans ses textes un « savoir rouler à vélo » et que le plan national vélo préconise que les enfants sachent se rendre au collège à vélo en autonomie, la Prévention routière a mis en place avec le concours de la Brigade Motorisée de la gendarmerie, de l’USEP et de parents d’élèves, une sortie en situation réelle avec une école élémentaire de Suippes : 150 enfants de CM1 et CM2 ont fait un parcours de 7 km environ, par groupes de 10, le premier de la file changeant régulièrement de façon à ce que tous les enfants passent en tête à leur tour.
Cette journée test étant concluante, l’expérience sera renouvelée dans 6 écoles marnaises en 2020 (dont Fagnières au mois de juin).
Sur ce thème, M. Perrin demande si Avenir 2 Roues ne pourrait pas intervenir dans les écoles pour le savoir rouler. La charge est trop lourde pour l’association, composée uniquement de bénévoles. Il est conseillé de s’adresser à la ville en charge du temps périscolaire pour organiser ce genre d’apprentissage.

Prochaine commission : le 22 mars 2020, 10h00

 
 
Publié le jeudi 20 février 2020

 

Compte-rendu de la commission circulations actives du 17 décembre 2019

 

Présents
Mme Ragetly, vice-présidente de la communauté d’agglo, Mme Vélo
M. Perrin, technicien mobilité et infrastructures
Mme Gréaud, communication ville/agglo
Mme Mossler, Sécurité routière (Préfecture)
Mme Reichart, Prévention routière
M. Fenat, conseiller communautaire
Mme Belmiloud, SITAC
M. Cyril Beucher, Châlons agglo
M. Butet, Avenir 2 Roues
Mme Porcel, Avenir 2 Roues

Excusés
Mme Blondy, directrice mobilité
Mme Babel, directrice SITAC/Keolis
M. Ouzet

1) Présentation de la fiche de mission pour le recrutement d’un stagiaire pour la mise à jour et conception d’un Code de la rue
Cette fiche rédigée par M. Beucher donne les objectifs (la promotion des nouvelles mobilités), le contexte, (plan climat,…), les missions principales (la promotion du vélo, un travail sur l’ensemble des modes de transport alternatifs proposés par Châlons agglo).
Elle décrit le profil recherché en demandant des connaissances en mobilités durables et modes actifs, un intérêt pour l’environnement et les mobilités.

Le stagiaire devra avoir le niveau licence 3, master 1 ou 2. Il devra se référer entre autres au schéma directeur qui va être mis en ligne par le service communication et accessible au public.
Cette fiche sera diffusée auprès d’écoles et universités listées, sur le site de l’agglo et auprès de sites spécialisés dans les jours qui viennent.

2) Point sur les finalisations de la remise dans la circulation des vélos pour les pistes cyclables de Gaulle et Jaurès
Avenue du général de Gaulle : du côté du giratoire bagatelle, l’espace vert a été reconfiguré. Les cyclistes traverseront la rue d’Alsace, poursuivront leur chemin sur l’espace signalé par des logos vélo et pourront reprendre leur place dans la circulation au niveau du passage piéton qui traverse l’avenue de Gaulle.
Tout ce nouveau marquage au sol sera fait dès que le temps le permettra.
Vers la porte sainte Croix, il manque de la peinture pour créer un cheminement entre la fin de la piste et le sas cyclable. Ce nouveau marquage au sol sera fait dès que le temps le permettra.
Un point a été fait sur les abaissés de trottoir sur les rues perpendiculaires à l‘avenue de Gaulle et qui sont au minimum inconfortables lors de la traversée de ces rues lorsqu’on emprunte la piste sur trottoir. Rien ne sera fait. Les services techniques les ont jugés suffisants. Mme Mossler soulève le problème des trottinettes et autres EPDM qui sont obligés d’emprunter cette piste et seront encore plus impactés par cette décision du fait des petites roues de certains de ces engins.

Rue Jean Jaurès : Un comité de pilotage a été réuni sur les travaux du pont de l’écluse. L’appel d’offre est lancé. Le pont sera soit en zone partagée, soit divisée en deux espaces : un piéton, l’autre cyclable. Avenir 2 roues (re)demande à ce que la remise dans la circulation des vélos soit faite jusqu’au bout, côté boulevard Victor Hugo en créant une traversée cyclable à côté du passage piéton pour les cyclistes qui voudraient aller vers la rue de Marne ou le boulevard Léon Blum.
Cela est impossible. Avenir 2 Roues demande donc la réduction passage piéton pour laisser la place à une bande cycliste traversante.

Barrièrage sur la piste du pont de Marne, au niveau de chemin du Perthuis  : Il est en place depuis plusieurs mois. Orange fait les travaux nécessaires mais le béton a du mal à sécher. Dés qu’il sera sec, le barrièrage sera retiré et la piste libérée.

3) Suites données par la mairie à la lettre ouverte lue en septembre par A2R
Plusieurs demandes de rendez-vous ont été faites auprès de M. Chassignieux à la suite de la lettre ouverte lue par Avenir 2 Roues (A2R) lors de la commission de septembre (voir le compte rendu de cette réunion). A2R a finalement été contacté par Mme Nowinski (conseillère technique au cabinet du maire). Une réunion réunissant Mme Nowinski, M. Camus (directeur centre ville), Mme Porcel et M. Butet a ét organisée le mercredi 4 décembre 2019 à la mairie. 
En noir, les questions d’A2R, en gras les réponses de la mairie.
• compétence cyclable centre ville : ville ou agglo ? si ville, pourquoi ? Quand la ville aménage, elle paye donc décide. De toute façon, ce sont les mêmes techniciens pour ville et agglo. Par ailleurs, projet retenu est pris tel quel donc pas de marge de manœuvre.
• Nouveaux arceaux trop larges pour antivols en U : si c’est dans les catalogues, c’est que c’est bien pensé.
• Totems au niveau des principaux parcs vélos : les gens vont s’habituer.
• demande d’arceaux en haut de la place de la Rep (côté st Alpin) : fin de non recevoir. Cela a déjà été difficile d’en placer ailleurs à cause du choix de multifonctionnalité de la place.
• réflexion sur aménagement rue Juliette Récamier : de toute façon, tout a été pensé cyclable puisque le centre ville est en zone 30.
• mise en zone 20 place de la Rep : fin de non recevoir.
• problème des bacs d’orangerie de la rue de Chastillon : quand ce n’est pas un lobby qui râle (ici A2R), c’en est un autre.

L’évocation du futur aménagement du parvis de Notre-Dame-en-Vaux a permis à M. Camus de nous expliquer comment se déroule un aménagement : à partir d’un cahier des charges, un concours international est lancé auprès d’agences d’architectes et d’urbanistes ; des pré-projets sont reçus, certains sont retenus. Les agences concernées rendront alors chacune un projet qui sera définitif, sorte d’œuvre d’art qui ne sera pas modifiable (comme « gravée dans le marbre »). En fin de compte, nous, représentants des usagers du vélo urbain, ne sommes perçus que comme des lobbyistes comme les autres, ces jeunes décideurs ayant reçu des formations leur permettant de les gérer.
Malgré les arguments avancés par Avenir 2 Roues, la réunion ne laisse donc pas présager de perspective d’amélioration pour les cyclistes en centre ville mais a permis d’établir un contact avec des techniciens du centre ville.
Mme Ragetly regrette vivement de ne pas avoir été conviée à cette réunion avec M. Guillemot.

Des précisions ont été apportées en commission (en italique) :
• Nouveaux arceaux trop larges pour antivols en U : si c’est dans les catalogues, c’est que c’est bien pensé. Une réflexion a été menée sur les arceaux à utiliser mais dans le cas de la place de la République l’esthétique l’a emporté sur le pratique.
• totems au niveau des principaux parcs vélos : les gens vont s’habituer. Une réflexion a été menée mais les totems jugés inesthétiques
• réflexion sur aménagement rue Juliette Récamier : de toute façon, tout a été pensé cyclable puisque le centre ville est en zone 30. A2R fait remarquer que le 30 km/h est peu respecté et que les cyclistes se sentent en danger. Le problème s’accentuera lorsque la percée entre la rue saint Dominique et la rue de Marne, dans le prolongement de la rue Juliette Récamier, sera finalisée. Un courrier sera envoyé à la ville et à Plurial Novila qui pilotent le projet, pour demander à ce que Avenir 2 Roues soit associé.

4) Résultat cartographique de l’enquête Parlons vélo
Pour l’édition 2019 de cette enquête, on compte 320 réponses sur Châlons, 334 pour Châlons et couronne (saint Memmie :7, Sarry : 2, Fagnières : 5. C’est une belle progression par rapport à 2017 avec un peu moins de 120 réponses.
Pour l’instant, seule la cartographie est accessible sur https://carto.parlons-velo.fr/. Les autres résultats seront dévoilés au congrès de la FUB début février.
Sur les cartes on peut constater sur Châlons :

Les tronçons à traiter en priorité :

Rue Carnot 33 demandes
av de Metz 33 demandes
Rue Léon Bourgeois 24 demandes
Rue Prieur de la Marne 24 demandes
Rues du FlocMagny /Jean-Jacques-Rousseau 14 demandes
Bd Victor Hugo 12 demandes

Les points durs :

Quinconces st Jean 26 signalements
Porte ste Croix 25 signalements
Hémicycle 24 signalements
Place Tissier 20 signalements
Place de Verdun 17 signalements
Carrefour Prieur de la Marne, Carnot, Pasteur 10 signalements

On retrouve le réseau structurant de Châlons et surtout cette traversée nord/sud du centre ville qui était déjà signalée comme problématique en 2017. D’autant que, sur leur parcours, se situent trois des grosses zones de points durs : la place de Verdun, la place Tissier et la porte Ste Croix. Et que la rue Carnot est encore citée dans les points durs.
En revanche, la rue Jean Jaurès et l’avenue du général de Gaulle, citées en 2017, sont beaucoup moins pointées du doigt.

 5) Questions diverses
• La préfecture accorde une subvention de 1914 € à l’agglo pour l’achat d’une machine à graver.
• Avenir 2 Roues est d’accord pour organiser deux sessions supplémentaires de marquage Bicycode chaque année en plus de celles de la fête du vélo et de la foire. Les dates sont proposées en janvier 2020 sur le marché, en avril 2020 à l’atelier vélo solidaire des Emmaüs, à la réouverture de l’atelier.

Prochaine commission : le 12 février 2020, 10h00

 

 
 
Publié le mardi 7 janvier 2020

 

Compte-rendu de la commission circulations actives du 20 novembre 2019

 

Présents
Mme Ragetly, vice-présidente de la communauté d’agglo, Mme Vélo
M. Perrin, technicien mobilité et infrastructures
Mme Blondy, directrice mobilité 
Mme Carrillo, conseillère municipale de la ville de Châlons
Mme Gréaud, communication ville/agglo
Mme Mossler, Sécurité routière (préfecture)
Mme Babel, directrice SITAC/Keolis
Mme Belmiloud, SITAC
M. Cyril Beucher, Châlons agglo
M. Butet, Avenir 2 Roues
Mme Porcel, Avenir 2 Roues

Excusés
Mme Reichart, Prévention routière

1) Mise à jour et conception d’un Code de la rue
Constat : le Code de la rue date de 2011, de nouveaux aménagements cyclables ont été mis en place depuis, le Code de la route a évolué, les EPDM (engins de déplacement motorisé) intègrent la chaussée (décret du 23/10/19)… une mise à jour est nécessaire.

Objectif : ré-écrire un nouveau Code de la rue (avec d’éventuels livrets plus spécialisés) pour semaine de la Mobilité ou du moins la fin de l’année 2020.

Mise en œuvre : l’agglo va faire passer une demande de stagiaires auprès des écoles supérieures pour aider à la mise en œuvre. Aucun groupe de pilotage n’est mis en place mais la commission circulations actives se réunira tous les mois pour faire le point sur l’avancée du projet. Entre temps, le document numérique sera envoyé aux membres du groupe pour validation, amélioration, correction….
La fiche de mission finalisée et un rétro planning devraient être présentés le 18 décembre.

2) Point concernant la subvention pour l’achat de la machine à graver 

Mme Mossler donne à Mme Gréaud les renseignements et documents nécessaires à l’obtention de cette subvention (la machine étant déjà achetée), soulignant l’intérêt du Bicycode puisque la crainte du vol est l’un des deux freins majeurs (avec la crainte de l’accident) à l’utilisation du vélo.
L’agglomération souligne sa volonté de rester dans la gratuité du marquage en achetant sur ses propres deniers les passeports Bicycode et avec l’aide des bénévoles d’A2R pour la mise en œuvre.

3) Présentation des fiches-actions du plan climat : « développer les mobilités actives et moins carbonées »

Présentation du constat sur l’agglomération châlonnaise. On retiendra plus particulièrement que la mobilité individuelle est la première consommatrice en énergie et émettrice de gaz à effet de serre. Par ailleurs, 60 % des personnes travaillant dans leur commune de résidence utilisent leur véhicule pour se rendre à leur travail.
L’objectif pour 2030 est de réduire de 30 % la consommation d’énergie due aux transports.

Pour mettre en œuvre ce projet, les salariés sont la cible pour développer des alternatives à l’utilisation de la voiture individuelle avec une volonté de penser les différents modes de déplacement en complémentarité.

L’action se décline en cinq priorités :
• Développer les transports en commun
• Accélérer le développement du réseau cyclable dans le cadre du schéma directeur
 i. Développement des documents de communication
 ii. Convaincre les élus du bien-fondé de l’action
 iii. Etoffer l’offre SITAC en matière de location de vélo
 iv. Enrichir l’offre de stationnement. A2R souligne à ce propos que la récente loi LOM impose aux communes de supprimer les places de stationnement 5m en aval et en amont des passages piétons et qu’il est possible d’utiliser cet espace libéré pour le stationnement vélo
• Développer le covoiturage
• Promouvoir les alternatives à la voiture individuelle auprès des salariés
• Poursuivre les études sur l’opportunité de créer une plateforme rail-route (transport de marchandises)
Ce plan climat sera soumis au vote des élus le 19 décembre 2019.
Pour plus d’informations : https://planclimat.chalons-agglo.fr/public/

 4) Point sur le cyclable au quartier du Verbeau
Rapide point fait par Mme Ragetly. A2R est invitée à participer au prochain conseil de quartier du Verbeau car un point sur l’avancée des travaux y est systématiquement fait. (Prochain conseil : lundi 6 janvier 2020)

 5) Journée vélo Grand Est
L’ADEME a organisé à Nancy, le 13 novembre, une journée consacrée au vélo et à son développement.
Mmes Ragetly et Blondy représentaient Châlons agglo et Véronique et Hervé Porcel, l’association Avenir 2 Roues.

La matinée fut consacrée à la présentation du plan vélo mis en place par l’état, à la présentation de la FUB (Fédération Urbaine de Bicyclette) et à l’intérêt de développer une politique cyclable.
L’après-midi a permis de participer à des ateliers avec retours d’expériences puis de (re)mettre en mémoire les différents financements possibles.

La veille au soir, les associations se sont retrouvées autour d’Olivier Schneider, président de la FUB qui a insisté sur l’importance de l’enquête « parlons vélo ». Chacun a pu par ailleurs soulever des points particuliers.

 6) Questions diverses

Avenue gal de Gaulle : les passages piétons sont bloqués par les travaux de surbaissement depuis plusieurs semaines. Pour la même raison, la piste cyclable est coupée par endroit. Demande de remise en état rapide.
Piste cyclable rue Jean Jaurès : la piste est éventrée depuis plusieurs mois à cause des travaux de passage de la fibre. Rien ne semble bouger. Mme Blondy note et se renseignera.
Vol de vélos dans l’abri sécurisé place Mg Tissier  : depuis début juillet, une nouvelle billettique a été mise en place au SITAC et dés lors, tous les abonnés SITAC ont donc désormais accès à l’abri vélos, ce qui a multiplié les vols.
Une recherche de solution est en cours.

Prochaine commission : le 18 décembre 2019, 10h00

 

 
 
Publié le samedi 7 décembre 2019

 

Commission circulations douces du 15 mai 2019

 
Présents
Mme Ragetly, vice-présidente de la communauté d’agglo, Mme Vélo
Mme Gréaud, direction de la communication
M. Perrin, technicien mobilité et infrastructures
M. Ouzet, MAIF Prévention routière
Mme Reichart, Prévention Routière
M. Butet, Avenir 2 Roues
Mme Porcel, Avenir 2 Roues

Excusés
Mme Blondy, directrice mobilité
Mme Carrillo, conseillère municipale de la ville de Châlons 
M Fenat, conseiller communautaire
Mme Babel, directrice SITAC/Keolis

1) Fête du vélo
Le samedi 15 juin 2019, de 10h à 18h, place Foch. Les stands proposés :

  • accueil : avec SITAC (les transports doux), préfecture (le partage de la route/rue), A2R.
  • Le service communication propose de mettre à disposition un oculus : lunettes de réalité augmentée simulant une visite de l’agglo à vélo.
  • projection d’une vidéo : Châlons à vélo (sur grand écran éventuellement)
  • "tourne-à-droite" : demander les panneaux M12 (expo A2R)
  •  exposition A2R : de vélos originaux et atypiques. Recherche de vélos cargo, vélos couchés, tricycles pour adultes….. Les grands bis en fer forgé prêtés par St Martin ne pouvant être placés sur la place Foch (accès à la mairie pour les mariages). Mme Ragetly demande s’il n’est pas possible d’en placer un en ville comme support de communication pour la fête du vélo une semaine avant celle-ci. Mme Gréaud y réfléchit.
  • vélos décorés (A2R) : customisation des vélos sur place.
  • bourse aux vélos (A2R) : dépôt le matin, vente l’après-midi
  • contrôle technique, avec l’aide deux bénévoles de Partage-Travail 51
  • vélo-smoothie, avec l’aide d’un ou deux bénévoles d’Uni-Cités
  • marquage Bicycode (machine agglo, technique A2R)
  • M. Fontaine (à contacter)
  • piste de maniabilité de 10h à 14h (A2R). L’agglo signe la convention avec la Prévention routière et se charge du transport.
  • la folie des vélos (Katuvu) de 14h à 18h avec un animateur dédié (agglo)
  •  Courses de draisiennes (ASPTT) puis possibilité d’essayer les draisiennes (contact à prendre avec écoles maternelles pour prêt de draisienne pour l’essai)
  • Baptême de tandem (A2R)


2) Echange sur l’acquisition éventuelle d’une machine à graver

Même si le plan vélo prévoit d’imposer un marquage à la vente du vélo, aucun décret n’est encore publié à ce sujet et il y a une forte demande de la part du public pour des marquages plus fréquents.


Dans le cadre de la recherche du meilleur rapport qualité/prix, le service communication a contacté divers fabricants. Au final, trois sont retenus : deux ont déjà été reçus, le troisième le sera fin mai

 3) Retour sur les propositions de nouveaux « cédez-le-passage,cyclistes »

Les carrefours proposés doivent être en T et/ou équipés de cheminements cyclables en sortie. Cette dernière exigence a soulevé le débat car on peut estimer que très, très peu de carrefours répondent à cette exigence. La remise en question de cette exigence propre à Châlons sera donc portée par Mme Ragetly devant le comité technique circulation.
Par ailleurs, le problème des feux à masse métallique sera porté devant ce même comité. En effet, pour ces feux, griller le feu est parfois « imposé » par le non-passage au vert par la seule présence d’un vélo. La mise en place d’un « cédez-le-passage, cyclistes » permettrait d’éviter cet écueil.
Pour mémoire, les "cédez-le-passage, cyclistes" ne sont pas un simple aménagement de confort mais une réelle avancée pour la sécurité, le cycliste évacuant le carrefour au moment où il est le moins chargé.

Dans la liste suivante, le premier nom de rue correspond à celui sur lequel il y a le feu tricolore et sur lequel se tient le cycliste. Dans cette liste, hormis les deux propositions soulignées, toutes ont été refusées par la direction mobilité et infrastructures, pour deux raisons principales : ces carrefours ne sont pas équipés en sortie de bandes ou pistes cyclables, ou parce qu’il y a une piste sur trottoir.
 
Tourne à droite
Sarrail vers gendarmerie
Sarrail/ Clair Logis
Blum/quai des Gatz’arts
Lycée/Granthil
Sabbathier/Ste-Menou
Carnot/ Porte Ste Croix vers Vaubécourt
De Gaulle/ Langevin (direction Bagatelle)
De Gaulle/Alphonse Karr (direction Bagatelle)
Jean Jaurès/av de Paris vers piste cyclable
Simonot/rue de Fagnières
Rue Galley/rue de Fagnières

 Aller tout droit
Sarrail vers Reims devant la gendarmerie
De Gaulle/ Langevin (direction centre- ville)
De Gaulle/Alphonse Karr (direction centre-ville)
Sarrail/Lebon (direction Reims)
Patton/Maillot (direction centre ville)
Patton/chaussée du Port (direction centre ville)
Ste-Menou/Sabbathier (direction centre-ville)

 4) Questions diverses

  • Travaux du centre-ville

Cinq parcs vélos de l’hyper centre ont disparu. Ils seront remis sur platine dès la fin des travaux. A2R fait parvenir à M. Perrin pour info le programme Alvéole qui peut aider les collectivités à installer des parcs vélo avec une aide financière.

De nombreux chantiers se font dans Châlons. Le cyclable n’est pas oublié et intégré à la réflexion. Cependant Avenir 2 Roues fait remarquer que plus jamais il n’est invité à cette réflexion comme cela s’est longtemps fait. C’est d’autant plus regrettable que l’association peut apporter un regard plus pointu sur cette circulation particulière. Et cela peut permettre de rectifier des incongruités avant qu’elles ne soient mises en place. (1)
Rendez-vous sera pris avec Mme Lemoine.

  • Les EPDM (engins personnels de déplacement motorisé)

Un décret annoncé pour la rentrée de septembre prévoit un encadrement de ces engins (trottinettes électriques, gyropodes, …) ; ils pourraient rouler sur les aménagements cyclables. A suivre.

  • M. Ouzet intervient sur deux points.

1. Il rappelle la recommandation de la Sécurité routière sur la sécurité en amont, c’est-à-dire de réfléchir à tous les usagers de la route avant de mettre en place. Ce qui va dans le sens de ce que demande A2R en (1)
2. La réflexion sur l’aménagement d’une zone doit prendre en compte les aménagements présents dans les zones voisines afin d’en assurer les continuités.

Prochaine commission : le 18 septembre 2019, 10h00

 
 
Publié le mercredi 22 mai 2019

 

Compte-rendu de la Commission circulations actives du 13 mars 2019

 
Présents
Mme Ragetly, vice-présidente de la communauté d’agglo, Mme Vélo
Mme Blondy, directrice mobilité
Mme Gréaud, direction de la communication
Mme Carrillo, conseillère municipale de la ville de Châlons 
Mme Mossler, Sécurité Routière, Préfecture de la Marne
M. Perrin, technicien mobilité et infrastructures
M. Ouzet, MAIF Prévention routière
Mme Reichart, Prévention Routière
Mme Porcel, Avenir 2 Roues

Excusés
M. Butet, Avenir 2 Roues
M Fenat, conseiller communautaire
Mme Babel, directrice SITAC/Keolis

1) Fête du vélo
Le 15 juin 2019, de 10h à 18h, place Foch (à partager éventuellement avec le manège).
Les stands proposés :

  • accueil : avec SITAC (les transports doux), préfecture (le partage de la route/rue)
  • projection d’une vidéo : Châlons à vélo avec aménagements cyclables
  • “tourne-à-droite : demander les panneaux M12
  • dessins enfants : dessine ton vélo ; prévoir feuilles et feutres/crayons ; fil à tendre et pinces à linge et bonbons récompense du dessin : à côté du stand piste maniabilité/ vélos Katuvu
  • exposition : de vélos originaux et atypiques autour de grands bis en fer forgé prêtés par St Martin. Recherche de vélos cargo, vélos couchés, tricycles pour adultes…..
  • vélos décorés : customisation des vélos sur place.
  • bourse aux vélos : dépôt le matin, vente l’après-midi
  • contrôle technique
  • vélo-smoothie
  • marquage Bicycode :
  • M. Fontaine (à contacter), La princesse au ptit pois (à contacter)
  • piste de maniabilité avec vélos Katuvu


Avenir 2 roues contacte Katuvu pour un devis sur 4 vélos et un autre sur 8 vélos.
Pour faire connaître la bourse aux vélos, demander au SITAC de le signaler sur sa page Facebook. De son côté, Avenir 2 Roues en fera la promotion auprès de ses partenaires (Amis de la Nature, Vert Solidaire).
Avenir 2 roues (avec l’aide de Dyhia du SITAC éventuellement) imagine un quizz dont les réponses seront dans les stands. Le quizz correct donnera droit à un petit cadeau.
Le service communication propose de mettre à disposition les oculus : lunettes de réalité augmentée simulant une visite de l’agglo à vélo.
Des prospectus des balades vélo autour de Châlons ont été revus et réédités. On peut en avoir à l’Office de tourisme.

Les clubs sportifs cyclistes châlonnais seront contactés pour tenir un stand sur la fête du vélo et éventuellement l’animer.

Contacter M.Alcon pour une éventuelle course de draisiennes enfants.
La machine à graver bicycode sera louée pour le marquage des vélos. Vérifier le nombre de passeports restant.

 2) Echange sur l’acquisition éventuelle d’une machine à graver
Même si le plan vélo prévoit d’imposer un marquage à la vente du vélo, aucun décret n’est encore publié à ce sujet et il y a une forte demande de la part du public pour des marquages plus fréquents. Il pourrait en être proposé, une fois tous les deux mois, sur le marché par exemple.
Le service communication en envisage donc l’achat, aidé par la préfecture éventuellement.
Avenir 2 Roues se renseigne auprès de la FUB pour savoir s’ils ont des essais comparatifs de ce type de machine.

 3) Proposition de nouveaux « cédez-le-passage,cyclistes »
Les carrefours proposés doivent être en T et/ou équipés de cheminements cyclables.
Le premier nom de rue correspond à celui sur lequel il y a le feu tricolore et sur lequel se tient le cycliste. Cette liste sera proposée à la commission circulation de la ville.
M. Perrin propose, sur les feux retenus, d’étudier la possibilité de mettre des chevrons pour un accès plus facile au feu.

Tourne à droite
Sarrail vers gendarmerie
Sarrail/ Clair Logis
Blum/quai des Gatz’arts
Lycée/Granthil
Sabbathier/Ste-Menou
Carnot/ Porte Ste Croix vers Vaubécourt
De Gaulle/ Langevin (direction Bagatelle)
De Gaulle/Alphonse Karr (direction Bagatelle)
Jean Jaurès/av de Paris vers piste cyclable
Simonot/rue de Fagnières
Rue Galley/rue de Fagnières 

Aller tout droit

Sarrail vers Reims devant la gendarmerie
De Gaulle/ Langevin (direction centre- ville)
De Gaulle/Alphonse Karr (direction centre-ville)
rue de Fagnières/ Simonot
Sarrail/Lebon (direction Reims)
Patton/Maillot (direction centre ville)
Patton/chaussée du Port (direction centre ville)
Ste-Menou/Sabbathier (direction centre ville)
Flandres Dunkerque/Granthil

 4) Questions diverses
Parcs vélos sécurisés piscine olympique/gymnase
Le service communication se charge de créer une affiche à mettre au gymnase et à la piscine pour informer de la présence de cet équipement.


Arceaux vélos

Crainte de Mme Ragetly de les voir disparaître durant les travaux (place de la République, quai des Arts). Elle demande à ce qu’ils soient retirés de façon à pouvoir resservir.
Pour ceux qui ont été sciés à la base, Mme Blondy annonce qu’il sera peut-être possible pour le fabricant de leur remettre une platine boulonnée à la base pour les réutiliser. La prochaine commande devrait être ainsi équipée dés le départ.


Service location de Vélos (SITAC)
Avenir 2 Roues fait la demande de mise en location d’un vélo cargo, afin de permettre à ceux qui seraient intéressés par l’achat de pouvoir en essayer un en location d’abord. A rediscuter lors du prochain exercice.

Prochaine commission : le 15 mai 2019, 9h30

 
 
Publié le samedi 6 avril 2019
Mis à jour le vendredi 12 avril 2019

 

Commission circulations actives du 23 janvier 2019

 

Présents
Mme Ragetly, vice présidente de la communauté d’agglo, Mme Vélo
Mme Blondy, directrice mobilité
Mme Munster, assistante de direction pôle mobilité et infrastructures
M. Perrin, technicien mobilité et infrastructures
Mme Babel, directrice SITAC/Keolis
M. Ouzet, MAIF Prévention routière
Mme Porcel, Avenir 2 Roues

Excusés
Mme Carrillo, conseillère municipale de la vile de Châlons 
M. Butet, Avenir 2 Roues
M D.Fenat, conseiller communautaire
Mme Reichart, Prévention Routière


1) Demande d’amélioration sur les cheminements cyclables existants

1. Demande de chevrons avenue Roosevelt (photo 1) : de la fin de la bande cyclable au sas du feu tricolore de l’intersection avec l’avenue du Parc des expositions.
Ce sera fait à la prochaine campagne de marquage
2. aboutissement de la piste de Gaulle face au collège Perrot d’Ablancourt (photo 2) Il est envisagé de faire poursuivre cette piste jusqu’à la chaussée de façon à guider le cycliste jusqu’à un sas cyclable placé devant le feu tricolore.
A l’autre bout de la piste, la sortie se fait pour l’instant par la rue d’Alsace. Des travaux sont prévus sur le Carrefour Bagatelle. A ce moment, des chevrons seront placés sur la contre-allée (qui sera en sens unique) entre la fin de piste actuelle jusqu’au passage piétons place face à la pizzeria, de façon à permettre au cycliste un retour sur la chaussée. Pour faciliter ceci, l’espace végétalisé sera modifié.
En tout état de cause, ces deux finitions de la piste de Gaulle se feront en même temps que la reprise de voierie de l’avenue par le Conseil Départemental prevue sur l’été 2019.
3. giratoire Blum :
Si ce giratoire a été prévu avec des bandes cyclables sur les rues qui y accèdent, reste le problème épineux des cyclistes arrivant du boulevard Léon Blum qui se dirigent vers l’hémicycle. Ils se retrouvent alors coincés entre deux files de voitures et ne peuvent que difficilement se rabattre sur la voie de droite pour accéder à la piste cyclable Jean Jaurès. (photo 3)
Il est envisagé d’amener les cyclistes via des chevrons jusqu’au chemin longeant le canal. Il faudrait alors envisager un éclairage dudit chemin et sa sécurisation par des barrières le long du canal. Si le budget est assez vite étudié et accepté, on pourrait envisager une mise en œuvre en même temps que la réfection du pont de l’écluse prévue pour l’été 2019.
4.  Retour sur les cédez-le-passage au sol.
Les peintures ayant servi à peindre les panneaux au sol sur les pistes cyclables sur trottoir sont conformes et ne devraient pas glisser même par temps de pluie.
2) Demandes de doubles sens cyclables

rue St Dominique (de Léon Blum à la rue du Parlement)  Qui éviterait le passage par le giratoire pour rejoindre la poste 
 Tout l’ilot St Dominique va être refait entièrement, le cyclable y sera inséré à ce moment. Statu quo.

rue Cosme Clause 
Dans la suite logique du double sens cyclable de la rue St Dominique et pour accès à la poste lorsqu’on vient de Léon Blum 
rue du Cirque  Pour les circassiens et les riverains, retour sur l’avenue Leclerc Trop dangereux. Manque de visibilité.
rue Joseph Servas Pour un cheminement doux Pasteur/Baudelot/Espence vers Léon Bourgeois Tout l’ilot Notre-dame va être refait entièrement, le cyclable y sera inséré à ce moment. Statu quo.
avenue du Mont Héry  Eviterait aux lycéens et riverains un énorme tour parla zone commerciale du Mt Héry pour rejoindre l’avenue sarrail A proposer au comité technique circulation
rue Louis Bablot Pour un accès rapide et plus calme que la rue Chevalier à la piste Emile Zola depuis la Vallée St Pierre par la rue SabbhatierTrop dangereux.
Préférer la rue Caqué (inexistante sur le plan papier de Châlons. Mme Ragetly fait le nécessaire pour qu’elle soir sur le plan de l’an prochain.

rue Hippolyte Faure  
  Trop dangereux
rue St Joseph  Trop étroit, trop dangereux : utiliser la rue Pierre Bayen, parallèle et aménagée

  3) Retour sur les vel’box de la piscine olympique
Très pratiques à utiliser. Les portes peuvent être fermées avec les différents types d’antivols (classiques, en U, pliants). Inadaptés pour vélos hors normes (vélos cargos par exemple). (photo 4)

 4) Demande de parc à vélos au mess des entrepreneurs

Il existe un garage à vélo sous l’escalier de secours mais verrouillé donc inaccessible. Il reste à savoir si le mess relève du domaine privé ou public.
Un marché sur trois ans pour les parcs à vélos va être relancé.

5) Création d’une journée sans voiture

Demande à moyen terme pour se laisser le temps de la réflexion sur une journée sans voiture, idéalement un samedi. Piste à creuser avec tous les acteurs (Police, SITAC, …)

6) Rue de Chastillon
Une demande avait été faite pour changer de côté les arbustes qui gênaient la visibilité. C’est chose faite.

Prochaine commission : le 13 mars 2019, 9h30

 
photo 2
photo 2
photo 3
photo 3
photo 4
photo 4
 
 
Publié le lundi 18 mars 2019

 

Tour de ville des élus
13 octobre 2018

 

En 2015, un tour de ville à vélo avait été organisé pour les élus et techniciens concernés par le cyclable pour faire prendre conscience du quotidien d’un cycliste se déplaçant dans Châlons.


Arrivé à mi-mandat, Avenir 2 Roues a de nouveau proposé cette balade à vélo pour faire le point des avancées et de ce qui reste à faire ou à améliorer.

Mme Ragetly, M. Guillemot, et M. Namur étaient présents pour cette agréable matinée du samedi 13 septembre inondée de soleil qui débuta par une interview filmée réalisée par Toutchalons.com :

https://www.facebook.com/ToutChalons/videos/1264266220411360/

Comme il était difficile de parcourir toute la ville en deux heures, le circuit choisi permettait de passer par les réalisations les plus récentes en matière d’aménagement cyclable, en particulier la rue Jean Jaurès et les avenues de Sainte Ménéhould et Charles de Gaulle.

Ce fut l’occasion de constater ce qui allait mieux (le plus grand nombre de pistes cyclables, la mise en place de chevrons et de « cédez-le-passage-cyclistes » aux feux tricolores….) et ce qui posait encore problème (le maillage mité des cheminements cyclables, des pistes qui s’arrêtent au milieu de rien,…). L’occasion aussi d’évoquer les travaux futurs (la liaison jards/nouvel espace vert du Verbeau par l’allée des Forêts, par exemple) et les avantages et inconvénients des nouveaux aménagements, en particulier les « cédez-le-passage-cyclistes ».

Le parcours émaillé de nombreux arrêts a permis des échanges interssants, qui serviront de base aux nouvelles réalisations.

Rendez-vous en 2020 pour un bilan de fin de mandat !

 
 
 
Publié le vendredi 19 octobre 2018

 
 
 
 
Publié le mercredi 18 juillet 2018
 
Publié le vendredi 6 avril 2018
 
Publié le lundi 19 février 2018
 
Publié le lundi 8 janvier 2018
 
Publié le samedi 28 octobre 2017
 
Publié le mercredi 12 juillet 2017
 
Publié le mardi 28 mars 2017
Mis à jour le vendredi 24 mars 2017
 
Publié le samedi 25 février 2017
Mis à jour le lundi 16 janvier 2017
 
Publié le samedi 5 novembre 2016
 
Publié le mercredi 30 mars 2016
Agenda
<<   mai 2021   >>
lumamejevesadi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Il n'y a aucun évènement à venir pour ce mois dans l'agenda
 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le vendredi 12 mars 2021