» A2R en action » La Commission circulations douces de Châlons » Compte-rendu de la commission circualtions actives du 25 octobre 2020
 
Compte-rendu de la commission circualtions actives du 25 octobre 2020

 

Présent(e)s
• Mme Martine RAGETLY, Conseillère communautaire de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne
• Mme Véronique PORCEL, Présidente Avenir 2 roues
• M. Bernard BUTET, Avenir 2 roues
• M. André OUZET
• M. Denis FENAT, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération de Châlons-enChampagne
• Mme Emilie MOTHE, Adjointe au Maire de Châlons-en-Champagne
• Mme Carole BABEL, Directrice Keolis Châlons-en-Champagne
• Mme REICHART, Directrice Association Prévention Routière
• Mme Isabelle GREAUD, service communication
• Mme Roxane BLONDY, Directrice pôle mobilité et infrastructures
• M. Benoit PERRIN, direction mobilité et infrastructures
• M. Didier GILLET, direction mobilité et infrastructures
• M. Alexandre MARTIN, direction mobilité et infrastructures
• M. Loïc OKBA, direction mobilité et infrastructures
• Mme Véronique LEMOINE, service cadre de vie
• M. Cyril BEUCHER, service environnement

Ordre du jour : 
• Point sur le projet gare,
• Présentation de la délibération sur l’aide à l’achat d’un vélo,
• Présentation du guide vélo,
• Présentation des outils cartographiques liés au vélo,
• Echange sur les points du schéma cyclable

1) Point sur le projet gare : présentation du projet par M. Loïc Okba

(Voir plan 1 fait maison par A2R et non contractuel !)
Présentation d’un « plan-masse » qui détermine les différents niveaux de circulation (bus, véhicules légers, vélos, piétons…).

L’emprise des travaux est de 18 500 m2 environ.

L’Agence Régionale de Santé installera son siège social en face de la gare dans un nouveau bâtiment qui sera en construction ultérieurement sous maitrise d’ouvrage SEMCHA.

La refonte du périmètre de la gare est totale. Le parvis sera paysagé : arbres hauts dans espaces demandant une grande visibilité, buissons bas dans les noues (dépressions pour gérer l’eau de pluie) et les voyageurs trouveront désormais les transports en commun directement en sortant. Le projet prévoit la création d’un réel pôle d’échanges multimodal, de part la création de 16 quai BUS et CAR, la création de pistes cyclables reliant les bandes existantes rue R. Galley, le repositionnement des emplacements dédiés au taxis, des arrêts de dépose minute en plus des arrêts spécifiques « covoiturage et recharge électriques déjà présent sur le parking de la gare de 412 places.
La voie sera en zone 30 à l’exception de la partie devant la gare qui sera en zone de rencontre.

Le marché sera lancé fin d’année pour un début des travaux prévu pour le premier trimestre 2021. Les premières barrières de signalisation des travaux devraient être installées avant la fin de l’année 2020. 

—>Avenir 2 Roues demande qu’une attention particulière soit portée aux traversées.

—>L’association souhaite qu’il y ait aussi une réflexion (hors projet gare) quant aux bacs végétalisés situés au raccordement avec la piste cyclable Jean-Jaurès venant du centreville (signalés par une croix en bas à droite du plan), car vue l’étroitesse du lieu, il est impossible d’y faire cohabiter une piste bidirectionnelle pour les cyclistes et un passage pour les piétons.
 La suppression de ces bacs est approuvée sur le principe par Mme Lemoine.

—>SITAC demande le déplacement du passage protégé situé sur Jean-Jaurès avant le rondpoint Mitterrand (en venant du centre-ville).
 Après discussion aucune solution n’étant trouvée, le passage protégé restera à l’identique.

2) Présentation de la délibération sur l’aide à l’achat d’un vélo

Dans le cadre de sa stratégie de Territoire, la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne a défini comme prioritaire la réorientation des modes de déplacement principalement basés sur l’usage du véhicule individuel, vers une écomobilité (mobilités actives comme les cycles et piétons, covoiturage, transports collectifs…). L’élaboration et la mise en œuvre depuis 2019 d’un schéma directeur cyclable traduit cette ambition politique.

La Communauté d’Agglomération réalise également des investissements, qui peuvent être des projets importants et conséquents, en vue d’aménager et développer un réseau cyclable devant à terme constituer un maillage cohérent, sur la base dudit schéma directeur. Ce réseau doit à terme faciliter les déplacements cyclables, en optimisant notamment leur confort et leur sécurité. Ainsi, les dernières réalisations comme les pistes cyclables Jaurès et de Gaulle, ou la voie partagée de la route d’Epernay, ou encore très prochainement la continuité de la véloroute 52 entre Recy et Condé-sur-Marne, sont révélatrices.

Depuis plus de 6 ans, une flotte de 125 vélos a été constituée. Ces vélos, classiques, pliants ou à assistance électrique, sont mis en location par le réseau SITAC.

Afin de poursuivre, et même de renforcer, cette politique en faveur des déplacements cyclables, particulièrement dans cette période de crise sanitaire, d’accompagner en conséquence les usagers dans l’acquisition et l’utilisation d’un mode de transport adapté à la « distanciation physique », mais aussi de participer au plan de relance de la Communauté d’Agglomération en direction des entreprises locales, il est proposé à l’Assemblée de mettre en place une aide financière à l’achat de vélos neufs.

Cette aide, réservée aux personnes physiques de plus de 18 ans au moment du dépôt de la demande, domiciliées dans le périmètre de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne, est fixée comme suit :
1. Acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf chez un commerçant de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne 

  •  L’aide pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf est égale à 20 % de son prix d’achat toutes taxes comprises, lorsque ce prix est inférieur ou égal à 500 € TTC. 
  • L’aide forfaitaire est de 150 € pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf dont le prix est supérieur à 500 € TTC et inférieur ou égal à 1 000 € TTC. 
  • L’aide forfaitaire est de 200 € pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf dont le prix est supérieur à 1 000 € TTC.

2. Acquisition d’un vélo sans assistance électrique neuf chez un commerçant de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne
Cette aide ne concerne que l’acquisition d’un vélo urbain, à l’exclusion notamment des vélos de course, des VTT de sport et des vélos pour enfant. 

  • L’aide pour l’acquisition d’un vélo urbain neuf sans assistance électrique est égale à 20 % de son prix d’achat toutes taxes comprises, lorsque ce prix est inférieur ou égal à 400 € TTC. 
  • L’aide forfaitaire est de 100 € pour l’acquisition d’un vélo urbain neuf sans assistance électrique dont le prix est supérieur à 400 € TTC.

Ces aides accordées par la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne ne sont pas limitées à une acquisition par famille. Ainsi, par exemple, un couple peut acquérir deux vélos. La personne procédant à l’acquisition du vélo doit être impérativement majeure au moment du dépôt de la demande, et domiciliée dans une commune de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne.

Dans un premier temps, ce dispositif est mis en place jusqu’au 31 décembre 2020 et pourra être reconduit ou non à l’issue de cette période.  

3) Présentation du guide vélo : présentation par M. Alexandre MARTIN
Présentation d’une maquette finie du guide vélo pour une dernière relecture. Il s’agit d’un projet porté par les directions de la Mobilité et de la Communication. Le parti pris est de proposer une sorte de « foire aux questions » s’adressant à ceux qui voudraient se mettre au vélo comme moyen de déplacement mais hésiteraient encore. Le document sera édité sur papier mais aussi en version numérique sur les sites de Châlons agglo et de la ville. Des extraits de ce document seront publiés sur les réseaux sociaux.
Mme Isabelle GREAUD signale par ailleurs que ce guide sera complété par des « petits messages sympathiques » sur les réseaux sociaux, rappelant les freins qui empêchent souvent les usagers de la route de se mettre au vélo, et montrant qu’ils ne sont pas irrémédiables voire qu’ils n’en sont pas forcément..

 4)  Présentation des outils cartographiques liés au vélo
M. Alexandre MARTIN présente les outils cartographiques qu’il a développé sous Umap, et qui permettront au public de connaitre les voies cyclables existantes, les rues sans aménagements cyclables mais préconisées (équivalents à des « itinéraires malins »), ainsi que l’emplacement des arceaux pour y attacher un vélo. Par ailleurs, il présente un outil d’aide à la décision, utilisable par les services et les élus, permettant de voir le réseau cyclable existant, celui projeté dans le cadre du Schéma Directeur Cyclable, les pôles générateurs de déplacement, etc. Ces deux cartes sont hébergées en ligne.

 5)  Echanges sur les points du schéma cyclable
Il s’agit de travailler à une vision globale du cyclable pour cette prochaine mandature. 
Avenir 2 Roues propose :

  • systématiser les sas vélos aux feux avec abandon des feux de rappel, systématiser les « cédez-le-passage, cycliste »,
  • finaliser le passage le long du canal pour accès pont de l’écluse, chevrons entre rue des Postes et piste Zola ; et voie de gauche Sarrail vers centre ville
  • mise en place du point 3 du savoir-rouler à l’école,
  • embauche ou subvention aux Emmaüs pour mécanicien vélo à temps plein ou mi-temps sur atelier solidaire.

 demande des aménagements :

  • axe Sarrail/porte ste Croix,
  • avenue Paul Doumer et de Metz
  • allées Leclerc Châlons,
  • avenue Patton.

demande des doubles sens cyclables :

  • Rue du Général Abbé,
  •  rue de Jéricho,
  • petit bout de bd Anatole France entre monuments aux martyrs de la Résistance et école Jules Ferry,
  • petit morceau derrière monument au Martyrs de la Résistance.

Pour synthétiser toutes ces demandes, les priorités seraient :

  • une continuité cyclable avenue du 8 mai 1945 (St Martin) à la Porte Ste Croix 
  • une solution cyclable pour allées Paul-Doumer et avenue de Metz (par mise en DSC du bd Hyppolite-Faure ?)
  • un aménagement pour éviter le by pass après le giratoire Patton-Blum (chemin le long du canal)
  • un aménagement de la rue Patton
  • tendre vers une ville 30 km/h. (Proposition qui fait le lien entre quasiment toutes les actions vélo déjà engagées et celles à venir pour continuer à moindre coût à rassurer les cyclistes potentiels aujourd’hui apeurés. Objectif qui doit profiter à TOUS les usagers de l’espace public : prise en compte des usagers les plus fragiles (piétons, cyclistes, enfants, personnes âgées, personnes à mobilité réduite (PMR), ...), meilleure sécurité pour tous, meilleure attractivité... En se limitant pour l’instant au centre-ville, nous pourrions facilement imaginer 5 à 6 quartiers 30 (voir plan ci-joint). Cela n’empêche pas de conserver certains tronçons en zone 30 sur des axes à 50 km/h comme c’est déjà le cas, au niveau de Pompidou ou autre.

Prochaine commission : le 25 novembre 2020, 10h00

 
plan 1:projet gare
plan 1:projet gare
plan 2 : projet Châlons zone 30
plan 2 : projet Châlons zone 30
 
 
Publié le mardi 3 novembre 2020

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le lundi 19 octobre 2020
 
Publié le jeudi 20 février 2020
 
Publié le mardi 7 janvier 2020
 
Publié le samedi 7 décembre 2019
 
Publié le mercredi 22 mai 2019
 
Publié le samedi 6 avril 2019
Mis à jour le vendredi 12 avril 2019
 
Publié le lundi 18 mars 2019
 
Publié le vendredi 19 octobre 2018
 
Publié le mercredi 18 juillet 2018
 
Publié le vendredi 6 avril 2018
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le vendredi 12 mars 2021