» Aménagements »  Ca bouge au centre ville de Châlons
 
Ca bouge au centre ville de Châlons

 

De grands travaux ont eu lieu au centre ville. D’autres se préparent. Avenir Roues a évidemment scruté l’évolution de ceux-ci, en particuliers au niveau du cyclable.

Si, longtemps les cyclistes y ont déploré la perte de parcs vélos, ces derniers semblent peu à peu renaître de leurs cendres. C’est vrai pour la place de la République (photos 1 et 2), même si l’on déplore encore le manque total d’arceaux vers la rue des Lombards, c’est vrai aussi pour le quai des Arts, sur lequel a été placé un nouveau parc vélos -quoiqu’amoindri par rapport au précédent- à côté du parc sécurisé mais réservé à l’Office de Tourisme (photos 3 et 4). C’est en revanche beaucoup moins vrai avenue du Mal Leclerc où les arceaux qui étaient à l’entrée du petit jard ont totalement disparu.

Pour en revenir à la place de la République

De nombreux cyclistes pourtant aguerris se plaignent encore du manque d’espaces pour attacher leur vélo. Ceux-ci sont en effet invisibles derrière les voitures puisqu’aucun totem n’a été remis en place. Ils permettaient pourtant aux cyclistes de repérer tout de suite et de loin où ils pouvaient garer leur monture avec un maximum de sécurité. 

Voilà pour ce qui est de laisser son vélo. Avant cela, il faut arriver et rouler. Pour mémoire, les renouvellements de voieries sont soumis à la loi LAURE et doivent bénéficier d’une réflexion quant aux circulations actives.

Or que constate-t-on place de la République ?

Rien. RIEN n’a été pensé pour le cycliste. (photos 5 et 6). Avenir 2 roues a fait une demande de mise en zone de rencontre (photo 7) de cette place en février auprès de la ville. Rien ne bouge. Demande réitérée plus tard dans l’année auprès de Châlons agglo. Pas plus d’effet. La zone de rencontre permet pourtant de donner la priorité la plus grande au piéton, puis au cycliste ; c’est une sorte de zone piétonne ouverte aux voitures qui permettrait une circulation très, très apaisée et à chacun de trouver sa place. Mais voilà….

Que constate-t-on rue Juliette Récamier ?

La bonne farce de l’année ! Pour en rire plutôt qu’en pleurer ! En effet, durant les travaux, un magnifique panneau trônait à l’entrée de la rue (photo 8) vantant la : « sécurisation des déplacements doux ». Les travaux sont terminés, le panneau est retiré et les cyclistes cherchent encore de quelle manière sont « sécurisés » les déplacements doux (photos 9, 10, 11) : pas de zone de rencontre, pas de bandes cyclables, pas de sas cyclistes au feu, pas de chevrons. Rien ! Il y a pourtant un large choix de solutions proposé par le législateur !

Alors, certes, ces deux espaces (place de la république, rue Juliette Récamier) sont compris dans un centre ville classé en zone 30. Mais n’est-ce pas là un aménagement cyclable à minima ? Surtout lorsque l’on constate tous les jours combien ce 30 km/h maximum est peu respecté par les automobilistes ! Pour preuve, cette infraction relevée par la police le jeudi 31 octobre, avenue du Mal Leclerc : dans cette zone 30, un conducteur roulait à 75 km/h.

Pour discuter de tous ces problèmes, Avenir 2 Roues a déposé une demande d’entrevue auprès de la mairie, vous serez tenus au courant des réponses apportées.

 
photo 1
photo 1
photo 2
photo 2
photo 3
photo 3
photo 4
photo 4
photo 5
photo 5
photo 6
photo 6
photo 7
photo 7
photo 8
photo 8
photo 9
photo 9
photo 10
photo 10
photo 11
photo 11
 
 
Publié le mardi 12 novembre 2019

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le lundi 9 novembre 2020
 
Publié le samedi 5 octobre 2019
 
Publié le samedi 5 octobre 2019
 
Publié le lundi 15 juillet 2019
 
Publié le jeudi 26 avril 2018
 
Publié le samedi 3 février 2018
 
Publié le lundi 7 août 2017
 
Publié le vendredi 24 juin 2016
 
Publié le samedi 2 mai 2015
 
Publié le vendredi 27 mars 2015
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le vendredi 12 mars 2021